Comment faire la rencontre de jolies femmes en Thaïlande ?

Comment faire la rencontre de jolies femmes en Thaïlande ?
5 (100%) 2 votes

Faire la rencontre de femmes thaïlandaises éduquées est relativement difficile car ces dernières ont tendance à vivre en circuit fermé le plus clair de leur temps.

En semaine, elles vont au travail de 8h à 18h (celles qui occupent des postes vraiment importants travaillent souvent sur des plages horaires plus importantes) puis elles enchainent sur la gestion des petites problématiques du quotidien, vont faire un peu de sport, rejoignent des amies pour diner ou passent leur soirée en famille.

Comme vous pouvez le constater, difficile de trouver une opportunité de lier le contact avec l’une de ces filles de bonne famille dans le courant de la semaine car elles sont souvent littéralement overbookées.

Restent donc les weekends où ces femmes se rendent généralement dans les galeries marchandes, les cafés branchés ou au restaurant entre copines ou en famille pour se détendre et profiter de leurs jours de repos.

C’est l’occasion parfaite de prendre votre courage à deux mains et d’engager la conversation avec la fille qui vous a tapée dans l’œil !

Ceci étant dit, se jeter à l’eau comme cela, sans rien savoir de la personne qui se tient devant vous, est un exercice difficile et qui peut rapidement mettre mal à l’aise si vous n’avez pas l’aisance nécessaire à l’oral ou si votre interlocutrice s’avère ne pas vraiment parler Anglais.

C’est la raison pour laquelle, je vous invite chaudement à passer par les sites de rencontre sérieux qui surfent sur la niche « relations amoureuses biculturelles au Siam».

Sur ce segment, la plateforme en ligne ThaiLoveLinks est probablement le leader avec de nombreuses femmes disposant de profils actifs.

Ce site a le gros avantage d’être payant ce qui filtre naturellement les faux profils, les arnaqueuses, les prostituées sous couverture et autres ladyboys pour ne garder que les Siamoises véritablement motivées.

Pour sélectionner les bons profils sur un site de rencontre, c’est très simple. Il vous suffit de ne retenir que les femmes qui :

  • disposent de plusieurs photos de profil authentiques et non provocantes (une seule photo indique souvent un faux profil, des photos en sous-vêtements indiquent clairement une prostituée),
  • ont rédigé une description longue, structurée et en bon anglais (c’est un gage de sérieux et de niveau socioculturel élevé),
  • indiquent clairement leur profession et leurs revenus (les femmes évasives sur ces questions sont souvent à la recherche d’un homme occidental pour le soutien financier et non l’amour).

Les sites de rencontre permettent, avec un peu de méthode et de bon sens, de trouver rapidement des femmes siamoises sérieuses et intéressées par une relation avec un homme occidental.

En employant ce type de plateforme en ligne dédiée, vous gagnerez beaucoup de temps et éviterez de prendre des vestes à répétition à cause de la barrière de la langue ou de la peur ressentie par de la fille que vous venez d’aborder par surprise.

Certains ont toujours quelques réticences à avoir recours à la technologie web pour trouver l’amour, préférant une manière plus authentique d’envisager la rencontre. Je les comprends. Cependant, faire des rencontres en Thaïlande n’a rien à voir avec faire des rencontres dans son pays d’origine : les obstacles sont nombreux (je pense notamment à la langue) et il est parfois bon de donner un petit coup de pouce au destin lorsqu’il s’agit de trouver la compagne idéale au Pays du Sourire.

Vous vous demandez peut-être pourquoi je n’ai pas mentionné ci-dessus la rencontre en soirée. Après tout, pourquoi ne pas envisager de sortir dans des établissements respectables majoritairement fréquentés par des Thaïlandais pour essayer d’y décrocher un rendez-vous avec une femme qui vous plait.

Certes, c’est une possibilité mais elle n’est pas simple pour plusieurs raisons :

  • La nuit, tous les chats sont gris et vous n’aurez aucune idée des véritables motivations de la personne rencontrée. De nombreuses prostituées et opportunistes, aguerries à la chasse au farang, opèrent en reproduisant le comportement des filles éduquées. Bien habillées, elles sortent, en groupe, dans des endroits respectables, à la recherche d’Occidentaux à séduire. Une rencontre peut parfois en cacher une autre…
  • Les femmes thaïlandaises n’ont pas du tout l’habitude d’être abordées par des Occidentaux et il n’est pas rare que la gêne occasionnée soit palpable. Un homme étranger sorti de nulle part lui parle, toutes ses amies la regardent en gloussant, ses notions d’Anglais peuvent être sommaires… Votre simple présence peut générer, pour la fille, une pression énorme, qu’elle peut avoir beaucoup de mal à gérer.

Pour les expatriés, une dernière solution existe : participer à des activités de groupe, au sein d’un club ou d’un cours privé (par exemple un cours de cuisine ou un groupe de danse). Cette méthode n’est pas forcément très optimisée mais, avec un peu de chance et du temps, vous pourriez bien faire une rencontre inattendue qui pourrait changer votre vie.

Sachez que si vous maitrisez le Thaï, vos chances de rencontrer une femme qui vous conviendra parfaitement seront décuplées. Dans le cas contraire, il faudra vous cantonner aux Siamoises maitrisant l’Anglais ce qui réduit considérablement le champ des possibles.

Auteur de l’article : Farangset

Je suis quelqu'un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *