Les merveilles de Sukothaï

Les merveilles de Sukothaï
5 (100%) 1 vote

Attention, endroit à ne manquer sous aucun prétexte lors d’un trip en Thaïlande ! Sukhotai est définitivement ma ville coup de coeur de ce second séjour thaïlandais. Un ami m’avais dit « tu vas voir, c’est 100 fois mieux qu’Ayutthaya ! ». Sans tendre vers une hyperbole si démesurée, il ne m’avait pas menti le bougre ! Cette ville vaut absolument le détour tant pour sa beauté que pour son histoire. La ville de Sukhotaï a été fondée en 1238 et a été la première capitale du royaume du Siam. Le parc de Sukhotaï entre en 1991 au patrimoine mondial de l’humanité.

Le parc de Sukhothai

Pour se rendre à Sukhothaï, le plus simple est de prendre le bus. Il n’y pas de gare ferroviaire à Sukhothai. Le bus dépose les passagers au Nouveau Suokhotaï. Le Vieux Sukhothaï se trouve à 14km. Le plus simple est de loger dans le nouveau Sukhothai. Quelques auberges de jeunesse bon marché se trouvent à proximité de la gare de bus. Pour aller visiter le Vieux Sukhothaï, deux options s’offrent à vous :

  • 1ère option : Vous prenez une navette qui vous emmène au parc (Vieux Sukhothaï). Sur place, vous avez la possibilité de louer un vélo pour 10 bath la journée. Le soir, vous faites le chemin en sens inverse en prenant une navette du même type.
  • 2ème option : Vous louez une moto pour 24h (les auberges de jeunesse proposent la location) et vous vous rendez par vous même au parc

J’ai opté pour la seconde solution que je recommande d’ailleurs fortement. Lors de mon périple dans le parc, j’ai pu m’apercevoir que j’étais un des seuls à avoir loué une moto. Bizarre… Louer une moto pour 24h m’a coûté 250 bath + 60 bath d’essence. Après conversion, cela fait un peu plus de 7€ la journée. Ce n’est franchement pas grand chose. Libre à vous de ne pas en louer une. Mais laissez-moi vous dresser une liste d’arguments pour vous convaincre :

  • Il fait chaud en Thaïlande et le soleil tape fort. Passer toute une journée à pédaler avec une température pouvant aller jusqu’à 30°, c’est épuisant !
  • Une fois votre moto louée, vous êtes maître de votre destin. Vous pouvez aller où bon vous semble. Plus de dépendance vis à vis d’une navette.
  • Une moto, c’est rapide. La mienne allait jusqu’à 100km/h. Cela permet de visiter plus de lieux en un temps plus court. Je précise que le parc est très grand.
  • Si vous êtes à deux, vous pouvez éventuellement partager une moto, donc les frais. 3,5€/jour pour la location, on a rarement fait moins cher. Mais personnellement, je ne recommande pas. C’est quand même top d’avoir son propre engin à piloter !
  • Niveau sensations, la moto est quand même plus excitante que le vélo. Je n’avais jamais fais de moto auparavant. Je peux vous dire que j’ai pris mon pied ! 😉

Voilà pour vous convaincre de louer votre propre bécane. Bien sûr, certains diront que le vélo, c’est plus écolo. C’est une question d’éthique personnelle. A vous de voir.

Comme je le disais plus haut, le parc de Sukhothaï est situé à environ à 14km du Bus Terminal. Les auberges de jeunesse (guest house) vous remettront un plan d’accès. Rien de plus simple pour y aller : toujours tout droit ! Une fois sur place, c’est que du bonheur ! Vous pouvez sillonner les plaines du parc et vous frayer un chemin à travers les temples et les nombreuses statues de Bouddha. Il y a trois zones distinctes dans le parc : le parc à proprement parler, la zone Nord et la zone Ouest. Chaque zone est supposée être payante : 100 bath par zone + un supplément de 20 bath si vous avez loué une moto. Je n’ai pas eu à payer pour la zone Nord, elle est sans doute gratuite. En tout cas, je n’ai vu aucun poste de surveillance. Pour votre visite, donnez la priorité au parc bien sûr ! ensuite à la zone Nord, puis à la zone Ouest que je ne recommande que si vous avez une moto (la route est assez longue !).

Se loger à Sukhothaï

Pour l’ »accommodation », je ne me suis pas compliqué la vie. J’ai choisi la première guest house que j’ai vue. Elle s’appelle RuengsriSiri et est située juste à côté de la gare de bus. Le personnel est hyper sympa ! J’ai passé une soirée avec le patron qui m’a payé des bières et des bananes de sa propre bananeraie ! ! A l’heure où j’écris cet article, la Thaïlande est en manque de touristes à cause des événements politiques quelque peu chaotiques qui se déroulent à Bangkok. Et lui aussi a besoin de touristes pour faire marcher son business ! Je lui ai donc promis de lui faire un peu de pub gratuite. C’est chose faite ! Si vous y allez, vous pouvez dire que vous venez de la part du « guy with an AC/DC t-shirt ». Il comprendra. 😉

Cette guest house prête des vélos gratuitement et des motos pour le prix de 250 bath/jour. Le prix d’une chambre avec fans (ventilateurs) est de 250 bath/nuit.

Pour résumer

Si vous avez raté Ayutthaya, n’en faites pas un drame. Par contre, Sukhothaï est à voir absolument ! Ne passez pas à côté de ce lieu mythique chargé d’histoire. Si je hiérarchise ma pensée, je dirais qu’Ayutthaya est à voir, que Sukhothaï est « the place to be in Thailand », et que Sukhothaï en moto est totalement orgasmique ! Jamais je ne m’étais senti aussi libre auparavant. Rouler dans la nature thaïlandaise au milieu de temples magnifiques, c’est magique ! C’est comme si le temps s’était arrêté. Ça ressemble à ce qu’on pourrait appeler de la méditation 😉 Allez, maintenant un peu de repos bien mérité. Et on fini tout en légèreté avec une citation de Bouddha : « Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde ».

Auteur de l’article : Farangset

Je suis quelqu'un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *