Trek sur les montagnes Thailandaises

Trek sur les montagnes Thailandaises
5 (100%) 1 vote

Chiang Mai est l’endroit rêvé pour tous les « trekers en herbe ». Lors de mon premier passage en Thaïlande en 2011, je n’avais pas eu l’occasion d’y faire un saut. Impossible de faire l’impasse cette fois ! C’est avec un enthousiasme débordant que j’ai troqué 1500 bath (environ 30€) contre un trek de deux jours comprenant la visite d’une ferme d’éléphants, l’ascension d’une montagne et une nuit passée dans un petit village thaïlandais au sommet de la montagne.

Dumbo et ses congénères

Cette balade (guidée !) a donc commencé par une visite d’une ferme d’éléphants. Ce fut un moment assez intense. Les éléphants sont des animaux très sensibles et dotés d’une grande intelligence. Et c’est ça qui rend ce moment si fort. Un éléphanteau n’arrêtait pas de m’embêter en me fonçant dessus ! J’ai senti que c’était un grand joueur ! Jouer avec les éléphants est une activité vraiment sympa à faire. J’ai ensuite pu les nourrir de régimes de bananes qu’ils dévoraient en un rien de temps. De tristes adieux s’en suivirent. Mais ce fut l’heure d’escalader la montagne. Une longue épreuve !

Siffler là-haut sur la colline…

Ce qui est bien lorsque l’on suit un guide thaïlandais dans les montagnes, c’est que la nature n’a pas de secret pour lui. Le guide était parfait, il m’a montré toute une panoplie d’insectes ou d’oiseaux étranges, ainsi que des araignées assez impressionnantes ! J’ai même fait l’expérience de manger une fourmi comestible. Pas mauvais ! Attention, selon le guide, seules ces fourmis appelées « Taylor ant » sont comestibles. J’ai pu par la suite m’aventurer au plus profond de cette végétation luxuriante qui s’offrait à moi, profitant des cascades et autres merveilles de ces lieux. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut s’aventurer dans la jungle thaïlandaise !

Le village thaïlandais

Après une journée éprouvante, un peu de repos ne fut pas du luxe. L’étape finale, le village thaïlandais, enfin ! J’ai alors pu déguster des plats thaïlandais préparés par les locaux et me balader dans le village. J’ai ainsi rencontré quelques habitants de ce village. Le contact avec les thaïlandais n’est pas toujours évident car ils ne parlent pas tous un bon anglais, voire pas anglais du tout. Alors je me suis dit que je devais apprendre quelques bases de la langue thaï. Ce que j’ai fait ! Malheureusement, il semble que les habitants de ce village ne parlaient pas le thaï traditionnel mais un dialecte bien particulier. Qu’importe, le langage des signes est universel ! J’ai ainsi eu une petite « discussion » (faite de signes bien entendu !) avec quelques habitants et joué au foot avec les enfants du village.

Expérience inoubliable que de se retrouver dans un village où tout semble authentique, loin du bruit, loin de la technologie, loin des soucis que l’on rencontre lorsque l’on est citadin. Alors d’accord, pas d’eau potable, pas d’électricité… Oui mais surtout, pas de stress ! La soirée s’est soldée par des activités festives telles que des danses et des chansons autour d’un feu de camp. Les enfants qui devaient être une bonne dizaine ont commencé par chanter des comptines thaïlandaises traditionnelles pour me souhaiter la bienvenue. Ensuite vint le drame. Ce fut à mon tour de montrer mes prouesses vocales dans ma langue maternelle. Aïe ! Je n’ai pu leur sortir qu’un piètre refrain des « Champs-Elysées »… Pas terrible…Et pourtant, j’ai eu le droit à un tonnerre d’applaudissements ! Comme quoi, il faut toujours croire en soi et ne jamais se sous-estimer 😉 J’ai ensuite pu gagner ma couchette ornée d’une moustiquaire géante et faire de beaux rêves après avoir goûté à cette expérience si enrichissante et authentique.

Pour résumer

Les treks autour de Chiang Mai sont vivement conseillés. Je recommande simplement de passer par une agence de tourisme indépendante pour réserver son excursion. Si vous résidez dans une guest house, il y a de fortes chances qu’un service de tourisme soit à votre disposition. Sachez simplement que les prix peuvent aller du simple au triple si vous réservez via votre guest house. Le mieux est d’aller fouiner dans le centre ville de Chiang Mai et faire jouer la concurrence. Je n’ai pas payé très cher mon trek mais j’aurais pu trouver encore moins cher. Je conseille en tout cas l’expérience du trek pour tous les marcheurs ou les amoureux de la nature. Rien de tel que faire du sport tout en en prenant plein la vue !

Auteur de l’article : Farangset

Je suis quelqu'un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *