Quel Visa choisir pour s’expatrier en Thailande ?

Quel Visa choisir pour s’expatrier en Thailande ?
5 (100%) 1 vote

Si vous souhaitez vivre au pays du sourire vous aurez obligatoirement besoin d’un Visa, tous ne conviennent pas selon votre âge ou votre situation professionnelle et il faut donc faire le bon choix. Dans cet article je ne parlerai pas du Visa Run qui n’est autre qu’une petite manipulation du système qui consiste à sortir régulièrement du territoire Thailandais pour y revenir avec un nouveau Visa touristique, bien que cela fonctionne presque à chaque fois, il est assez dérangeant de devoir régulièrement sortir du pays, surtout si vous avez des enfants ou un travail qui prend déjà beaucoup de votre temps.

Nous allons nous concentrer sur les deux Visas les plus répandus chez les expatriés du Siam, il s’agit du Visa retraite et du Visa étudiant, pour le premier vous l’aurez compris ça ne concerne que les personnes ayant atteint le demi siècle, pour le Visa étudiant c’est un peu plus compliqué à expliquer en quelques lignes pour la simple et bonne raison que la plupart des gens se font une mauvaise idée de ce Visa.

Visa étudiant pour vivre en Thailande

Un Visa étudiant permet à son possesseur de rester sur le sol Thailandais une année, il pourra bien entendu le renouveler comme bon lui semble sans aucuns problèmes. C’est le Visa qui plait le plus aux jeunes car ils n’ont pas réellement d’autres choix que de se le procurer si ils souhaitent rester au Siam pendant plusieurs années.

Bien que l’on puisse penser qu’il faut être un étudiant ce n’est pas le cas, vous pouvez très bien avoir 40 ans et en faire la demande. Vous devez vous inscrire dans une école pour apprendre la langue du pays pour l’obtenir, cependant peu sont ceux qui s’y rendent car bien souvent les écoles protègent les mauvais élèves, c’est une grande partie de leur business donc il préfère glisser quelques enveloppes à l’immigration afin d’être tranquille.

Mais attention, si vous abusez de ce Visa vous pouvez avoir un contrôle, ce contrôle consiste à voir si vous parlez un minimum Thailandais, autant dire que si vous n’arrivez pas à sortir une phrase correcte après avoir « logiquement » passé trois ans dans une école, il vous sera gentiment demandé de quitter le pays. Par contre si vous arrivez à sortir quelques phrases dans un Thailandais correct, tout se passera, vous ne devenez pas un pro de la langue du Siam en trois ans et ils le savent très bien. Sachez que bien souvent les contrôles tombent après dénonciation, donc évitez de crier sur tous les toits que vous possédez un Visa ED mais que vous n’allez pas en cour.

Vous pouvez faire une demande de ce Visa depuis votre pays d’origine dans un des consulats Thailandais, ou le faire depuis l’école, en sachant qu’il vous sera soit demandé de quitter le pays quelques jours soit l’école se chargera de toutes les démarches sans que vous soyez obligés de quitter le pays. Dans ce dernier cas, l’école a donc quelques contacts bien placés qui vous permettront de ne pas avoir peur d’un contrôle quelques mois plus tard.

Pour ce qui est du prix tout dépend de ce que l’école propose comme pack mais il tourne autour des 30 000 bahts ( 750€ ) par an en moyenne, lorsque vous irez pointer à l’immigration ( Si l’école ne s’en charge pas ) tous les trois mois, vous devrez vous acquitter de 1900 bahts soit environ 50€.

Ce Visa coute un peu d’argent mais c’est bien souvent la seule solution pour certaines personnes pour rester sur le sol Thailandais à l’année, à cause de l’âge ou encore du travail dont ils n’ont pas besoins.

Visa retraite pour vivre en Thailande

Les retraités sont à la fête, en effet ils peuvent vivre autant de temps qu’ils veulent en Thailande si ils respectent certaines règles, cependant pour les retraités les moins fortunés il ne sera pas possible pour eux de faire une demande de Visa retraite pour vivre en Thailande.

Il faut dans un premier temps avoir au moins 50 ans et fournir quelques documents :

– Une attestation de retraite délivré par l’organisme qui se charge du demandeur avec comme mentions l’âge et le montant de sa pension de retraite.
– Une photocopie du passeport.
– Deux photographies d’identités.
– Une photocopie de l’acte de naissance et de l’acte de mariage si il est marié.

Cependant, pour bénéficier de ce Visa il faut pouvoir justifier 65 000 bahts de pension par moi, soit environ 1600€ ou bien 800 000 bahts par an, soit environ 20 000€.

– Demande de visa de résidence : 7.600 Baths
– Certificat de résidence : 191.400 Baths
– Certificat de résidence pour les personnes ayant un conjoint ou des enfants de nationalité thaïlandaise : 95.700 Baths
– Demande de visa de sortie sur le certificat de résidence : 1.900 Baths
– Visa de sortie : 1.000 Baths et 3.800 Baths pour le visa multiple sorties.

N’hésitez pas à contacter les consulats Thailandais situés en France pour obtenir plus d’informations à ce sujet, les prix peuvent varier ainsi que certaines règles donc ne prenez aucuns risques et faites les démarches le plus sérieusement possible, avec, si vous en avez besoin, un professionnel qui saura vous guider dans ce mini parcours du combattant.

Dans cet article nous n’avons donc pas spécialement parlé du Visa Run, ni du Visa de travail ou encore du Visa de mariage ( Pour ceux qui souhaitent refaire leurs vies avec une Thailandaise ) qui pour ce cas là est plus ou moins similaire au Visa retraite.

Auteur de l’article : Farangset

Je suis quelqu'un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *